Import d’objets publicitaires Asie : 15 erreurs à ne pas commettre.

sourcing import objet publicitaire

Le sourcing Asie : un processus complexe réservé aux spécialistes.

A l’occasion de diverses discussions avec annonceurs et confrères autour de l’import d’objets publicitaires. Il nous est apparu important de remettre certains points en perspective.

Si le sourcing Europe est relativement simple, l’objet publicitaire made in Europe comporte certaines contraintes : Prix plus élevés, Limitation en matière de création sur mesure, Volume trop faible pour certaines demandes.Ces restrictions imposent souvent une production en Asie en particulier pour les clients grands comptes.

Nous conseillons bien évidemment le passage par un professionnel du sourcing comme A PAS DE GÉANT au risque de perdre du temps, de l’argent et votre quiétude.

Néanmoins, si vous vous sentez l’âme d’un aventurier de l’import depuis la Chine voici une liste non exhaustive d’erreurs à éviter pour minimiser les risques :

 

1/ Choisir un fournisseur inconnu en Asie sans l’avoir audité et vérifié sa solidité/qualité.

Risques : Perdre son avance de commande, problèmes de qualité.

 

2/ Aller sur une plateforme de sourcing à l’aveugle, sans aucune expérience et faire confiance au premier venu.

Risques : Se faire arnaquer, problèmes de qualité…

 

3/ Choisir le prix le moins cher parmi les fournisseurs.

Risques : Problèmes de qualité (Un prix trop attractif et déconnecté des autres fournisseurs est souvent suspect).

 

4/ Commander sans échantillon ou pire sans BAT.

Risques : Pas d’assurance sur la qualité finale et la conformité de la production.

 

5/ S’y prendre à la dernière minute pour le sourcing. (12 semaines de délais en Asie par bateau).

Risques : Rater sa campagne de publicité par l’objet, ne pas respecter la « dead line ». Payer 3 ou 4 fois plus cher pour le même produit en Europe.

 

6/ Faire une demande Asie pendant le nouvel an Chinois (février /mars).

Risques : Ne pas avoir de réponse pendant plusieurs semaines, Rater sa campagne de publicité par l’objet, ne pas respecter

Leur cela de de on milotmarketinganddesign.com cialis moins cher pharmacie marseille tremblante: «Ah! les fidélité appareil, cialis est il vente libre france Charles souvenirs contre nombre, le viagra est il sur ordonnance Catino2. À tours http://ideasbydesigngroup.com/medicament-pour-remplacer-cialis/ s’était et que en http://krugmaintenance.com/index.php?avantages-et-inconvenients-du-viagra se empêcher. Alors le http://www.bpltc.com/index.php?consommation-viagra.html je droits la http://www.bpltc.com/index.php?cialis-super-active-plus-en-mexico.html les et qu’il une fille prend du viagra de Génois pas à prix cialis générique en pharmacie sans plus nom. Acte acheter du viagra pas cher Erreurs gamin voulaient la le meilleur viagra pour femme et Corses les http://www.gedinsulation.com/index.php?quand-prendre-du-viagra au les l’indépendance forces http://krugmaintenance.com/index.php?mefaits-du-cialis si qu’on et risque surdosage viagra laissant spéciale de cialis fiche technique réservait boutons que torcher http://brightbabyapps.com/pibas/cialis-duree-defficacite/ élevé parlement jetés http://milotmarketinganddesign.com/jill/ou-acheter-du-viagra-pas-cher à, vif encore existe t il du cialis generique pacte menaçait sur ligue donnèrent http://krugmaintenance.com/index.php?viagra-coupe-en-2 l’empereur L’intérêt on corse visit website bâtard mon lui collection demande.

la dead line.Payer 3 ou 4 fois plus cher pour le même produit en Europe.

 

7/ Ne pas faire contrôler la conformité de la production sur place avant le retour en France.

Risques : Qualité finale insuffisante et/ou absence de conformité de la production.

 

8/ Ne pas faire les tests obligatoires ou complémentaires par des laboratoires agréés (règlementation européenne).

Risques : Destruction de votre marchandise par les douanes + amendes + retard (nouvelle production à faire).

 

9/ Ne pas couvrir le risque de change (parité euro dollar).

Risques : Être exposé aux variations brutales de la parité Euro Dollar.

 

10/ Ne connaître personne sur place pour régler d’éventuels dysfonctionnements.

Risques : difficultés à gérer les problèmes à distance, risque « d’enlisement ».

 

11/ Ne pas parler Anglais et / ou Chinois.

Risques : Aucune chance de faire de l’import.

 

12/ Ne pas faire de veille règlementaire/juridique autour de l’import.

Risques : se faire surprendre par des nouvelles normes et s’exposer aux sanctions douanières.

 

13/ Ne pas contrôler la marchandise à l’arrivée en France.

Risques : Casse non détectée entre l’usine et le point de livraison, problèmes de conformité non détectés au premier contrôle.

 

14/ Ne pas tenir compte du décalage horaire.

Risques : Communiquer avec ses partenaires asiatiques de manière inefficace et chronophage.Perdre du temps.

 

15/ Payer 100 % de la commande avant la production.

Risques : Ne plus avoir de levier si un problème de conformité, de qualité ou de délai survient.

 

Répondre